Inoculation numérique

Et si, demain, il fallait passer un permis de connecter pour aller sur Internet ?

Ecrit par Noémie Aubron
November 17, 2022
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fiction | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

Vous vous apprêtez fébrilement à rebrancher votre nouvelle box wifi, en espérant qu’avec l’offre protection de votre nouveau fournisseur d’accès à Internet, ce sera différent. Cela fait en effet trois mois que vous avez complètement coupé Internet. Plus un seul octet partagé avec l’extérieur. Même votre smartphone a laissé sa place à un vieux téléphone sans accès Internet. Voilà qui est radical. Mais face à l’emballement de la situation, débrancher Internet a été la seule solution envisageable. Il a aussi fallu ce retour à la réalité pour que vous preniez conscience de ce qui s’était passé.

En trois petites semaines, vous avez complètement perdu le contrôle. Vous estimiez pourtant être un utilisateur bienveillant et averti d’Internet. Tout a commencé lorsqu’un ami de confiance vous a fait découvrir une newsletter qui apportait un regard nouveau et rafraichissant sur l’actualité. Complètement aveugle à la mécanique pourtant classique, vous êtes peu à peu tombé·e dans les griffes d’un bot malveillant. En quelques semaines, sous son emprise, vous êtes devenu·e harceleur expert. Malheureusement, le harcèlement s’est retourné contre vous : votre identité a été jetée en pâture aux internautes qui ont pris la défense d’une de vos victimes. S’en est suivi un cauchemar de plusieurs jours.

Se couper d’Internet a donc été un réflexe de survie pour échapper à cette déferlante. Mais aussi un moment pour prendre conscience que vous étiez allé·e trop loin. Vous aviez basculé sans même vous en rendre compte. Ce constat était aussi effrayant que paralysant. Alors, comment rebondir ? Vous n’envisagiez pas un instant de rester déconnecté·e ad vitam aeternam. Mais retourner sur Internet sans rien changer paraissait trop risqué. C’est alors qu’une publicité bien ciblée est arrivée dans votre boîte aux lettres. Elle présentait une offre protection de la part de cette nouvelle génération de fournisseur d’accès à Internet. Pour eux, fournir Internet implique une responsabilité vis-à-vis de leurs clients. Ils ne peuvent accepter que ceux-ci soient manipulés ou déprimés à cause de la connexion qu’ils leur mettent à disposition. C’est précisément ce qui vous a décidé à souscrire à leur offre.

Obtenir votre permis de connecter a été exigé par ce fournisseur pour activer votre accès définitif à Internet. Pour cela, il a fallu franchir plusieurs étapes. L’inoculation numérique tout d’abord : pendant quelques semaines, vous avez été ainsi exposé·e à un Internet factice dans lequel vous avez appris à repérer les pièges, signes d’addiction et autres désinformations. Une fois votre cerveau entraîné, vous avez pu passer à la deuxième étape : muscler votre capacité à ne prêter attention qu’à ce qui le mérite. Après une formation assidue, vous avez passé le test d’ignorance critique haut la main. Ces deux étapes étant validées, vous êtes désormais en possession de votre permis de connecter, condition sine qua non du fournisseur internet pour intégrer le “vrai” Internet. C’est donc avec fierté et émotion que vous branchez la prise de votre box wifi. Mais attention, vos premiers pas seront sous forte surveillance durant les quelques mois de connexion accompagnée. Votre fournisseur Internet bloquera tous les sites représentant un danger pour votre équilibre psychologique. Une question vous taraude toutefois, alors que les petites lumières de la box se mettent à clignoter : avec cette offre protection, Internet aura-t-il la même saveur ?

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière la fiction

🔮 L’ignorance critique, une compétence clé du citoyen numérique

Teaching the competence of critical ignoring requires a paradigm shift in educators’ thinking, from a sole focus on the power and promise of paying close attention to an additional emphasis on the power of ignoring. Encouraging students and other online users to embrace critical ignoring can empower them to shield themselves from the excesses, traps, and information disorders of today’s attention economy

(Trad. : Enseigner la compétence de l'ignorance critique exige un changement de paradigme dans la pensée des éducateurs, qui doivent passer d'un simple accent sur le pouvoir et la promesse d'une attention soutenue à un accent supplémentaire sur le pouvoir de l'ignorance. Encourager les étudiants et les autres utilisateurs en ligne à adopter l'ignorance critique peut leur permettre de se protéger des excès, des pièges et des troubles de l'information de l'économie de l'attention actuelle.)

👁️ L’Inoculation numérique pour améliorer les compétences des citoyens en ligne

Inoculation is a preemptive intervention that boosts people’s cognitive resistance to misinformation and online manipulation by exposing them to a weakened form of disinformation and/or common strategies used to manipulate people’s beliefs.

(Trad. : L'inoculation est une intervention préventive qui renforce la résistance cognitive des gens à la désinformation et à la manipulation en ligne en les exposant à une forme affaiblie de désinformation et/ou à des stratégies courantes utilisées pour manipuler les croyances des gens)

👁️ Le forfait sobriété par Telecoop

L'abonnement Sobriété de TeleCoop vous permet d'être facturé en fonction de votre consommation réelle de données mobile. Si vous consommez 1 Giga de donnée mobile par mois, vous paierez : 10€ + 2€ soit 12€/mois. Il est aussi possible de ne pas consommer de donnée mobile. Dans ce cas, votre abonnement mobile vous coûte uniquement 10€/mois.

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Futur de la consommation

Objet à usage perpétuel

Et si, demain, la garantie à vie devenait un standard de consommation ?

Lire
Futur de l'habitat

Hyperlocalité

Et si le futur de nos usages numériques n'était pas que dans la Silicon Valley ou en Chine ?

Lire
Futur du travail

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-nous !

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés