Normastrophe

Et si on devait commencer à apprendre à gérer l'exceptionnel de manière normale ?

Ecrit par Noémie Aubron
March 3, 2022
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fiction | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

C'est officiel, la France repasse en plan B, deux mois après la dernière alerte. Depuis quelques jours, vous aviez bien senti que les relations entre la France et les acteurs technologiques américains tournaient au vinaigre. Un conflit sur leurs impôts et sur la politique française de protection des données. Mais la rapidité avec laquelle les événements se sont enchaînés vous a encore une fois étonné·e.

En quelques heures, tous les accès à ces plateformes depuis votre territoire ont été coupés. Sans réseaux sociaux, sans application de messagerie, d’email ou de visioconférence, sans hébergement de documents, difficile de travailler. Difficile aussi de communiquer avec vos proches ou d’acheter en ligne. Mais cela ne vous déstabilise pas tant que ça. La catastrophe fait partie du quotidien. On parle d’ailleurs maintenant plutôt de “normastrophe”, non sans malice. Il y a quelques mois, Internet a été complètement coupé dans toute l’Union Européenne pendant plusieurs semaines, sans parler des récentes inondations dans le pays.

Si vous avez subi les premiers grands événements bouleversants de votre vie avec stupeur, vous avez aujourd’hui les bons réflexes. Les communautés locales et nationales se sont aussi structurées pour se préparer à l’urgence. Vous cherchez donc rapidement des conseils et des idées pour contourner la situation. Le groupe d’entraide sur l’application de messagerie mise en place en urgence par le Gouvernement est une bonne ressource. Pris de vitesse par la brutalité de la coupure des accès, le Premier Ministre s’est par ailleurs engagé à rétablir l’intégralité des infrastructures numériques avec des solutions souveraines dans les quinze prochains jours.

Finalement, cette crise est l’occasion d’un retour aux basiques. Vous redécouvrez la ligne fixe de téléphone dont vous ne connaissez plus le numéro, la boîte aux lettres de la Poste ou le distributeur de billets que vous n’aviez même pas remarqués dans votre quartier. Mais vous allez tout de même vérifier les clauses de votre assurance. Vous avez souscrit une formule comprenant des options de réserve financières en cryptomonnaie, d'autonomie alimentaire, et de soutien psychologique. Peut-être avez-vous aussi une clause de maintien de revenus dans ce contexte ? Il va juste falloir remettre la main sur l’exemplaire papier de votre contrat…

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière le récit

😮 La mobilisation des infrastructures physiques et numériques en temps de conflit

😮 La culture de la préparation à l’urgence

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Futur de la consommation

Objet à usage perpétuel

Et si, demain, la garantie à vie devenait un standard de consommation ?

Lire
Futur de l'habitat

Hyperlocalité

Et si le futur de nos usages numériques n'était pas que dans la Silicon Valley ou en Chine ?

Lire
Futur du travail

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-nous !

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés