Objet à usage perpétuel

Et si, demain, la garantie à vie devenait un standard de consommation ?

Ecrit par Noémie Aubron
September 21, 2023
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fictions | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

Votre veste a fière allure. Moyennant quelques euros, la révision annuelle a toujours un effet magique : après un bon nettoyage et le changement d’une fermeture défaillante, votre veste a l’air comme neuve. Le savoir-faire de remise à neuf du fabricant vous a vraiment convaincu d’acheter cette veste. De plus en plus de marques se sont engagées dans ce modèle qui consiste à proposer un objet garanti à vie, avec un système de révision annuelle pour entretenir, réparer, remplacer ou améliorer les éléments faibles ou usables.

Ce principe a mis du temps à vous séduire. Mais à force de voir vos amis avec leurs objets à usage perpétuel, vous avez tenté l’expérience. Vous cherchiez en effet une veste qui puisse durer dans le temps, robuste, fiable, intemporelle. Et pour cela, vous avez dû faire des compromis sur votre budget, ainsi que sur la rapidité de livraison. Au final, vous avez patienté deux ans avant de pouvoir enfiler votre veste ! Mais pas de regret, le jeu en valait la chandelle.

Cette veste a été le premier achat à usage perpétuel d’une longue liste : évidemment, les ustensiles de cuisine, les meubles, mais aussi les chaussures. Face à l’engouement des consommateurs, les entreprises ont développé très rapidement de nouvelles stratégies, technologies et expériences allant dans le sens de l’objet à vie. De nouveaux matériaux ont par exemple fait leur apparition, notamment ce cuir végétal, absolument magnifique, très résistant mais aussi auto-cicatrisant, adapté à la fabrication des chaussures. Cela nécessite bien sûr quelques ajustements aussi chez le consommateur. Mais votre routine pour entretenir cette belle paire de bottes est désormais bien installée : vous les conservez à la bonne température et à la lumière pour que les cellules puissent s’auto-réparer lorsque vous ne les portez pas. Et voilà dix ans que cela dure, à condition de les ressemeler de temps en temps !

Les objets à usage perpétuel ont changé profondément votre manière de consommer. Surtout, vous appréciez cette nouvelle conversation qui s’est créée avec les marques, plus authentique, aux antipodes des techniques d’achats d’impulsion, et tournée autour du soin de l’objet. Cela vous donnerait presque envie de reprendre votre ancienne carrière dans le marketing !

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière la fiction

🔮 Marketing non-coercitif

Non-coercive marketing also starts from the assumption that everyone you interact with, from business parters to potential customers, is enough. Sure, we all carry layers of pain, insecurity, and emotional baggage. It comes with being human. But beneath it all lays a center of inherent goodness and wholeness. As non-coercive marketers, we don't agitate insecurities or spin up new ones to make the sale. We strive to see the inherent enoughness of everyone, and speak directly to that part. That's at the core of how we enable empowered decisions—by speaking to people as if they are already enough, and giving them the time and space to start trusting that it's true.

(Trad. Le marketing non coercitif part également du principe que toutes les personnes avec lesquelles vous interagissez, qu'il s'agisse de partenaires commerciaux ou de clients potentiels, sont suffisantes. Bien sûr, nous portons tous des couches de douleur, d'insécurité et de bagages émotionnels. C'est le propre de l'être humain. Mais en dessous de tout cela se trouve un centre de bonté et de plénitude inhérentes. En tant que spécialistes du marketing non coercitif, nous n'attisons pas les insécurités et n'en créons pas de nouvelles pour conclure une vente. Nous nous efforçons de voir la suffisance inhérente à chacun et de nous adresser directement à cette partie. C'est au cœur de la façon dont nous permettons des décisions autonomes - en parlant aux gens comme s'ils étaient déjà suffisants, et en leur donnant le temps et l'espace nécessaires pour commencer à croire que c'est vrai.)

🔮 Acceptons-nous le changement de plus en plus rapidement ?

Time helps us “reframe” norms. But what happens when our sense of time is distorted? What if culture is perceived to be moving faster? Does our ability to stigmatize or accept also change at a faster pace? What if yesterday’s acceptable rituals become controversial overnight, or antiquated views become normalized by next month? Is it a sense of time that helps us reframe, or the literal years? Kairos vs. Chronos

(Trad. Le temps nous aide à "recadrer" les normes. Mais que se passe-t-il lorsque notre perception du temps est déformée ? Que se passe-t-il si la culture est perçue comme évoluant plus rapidement ? Notre capacité à stigmatiser ou à accepter évolue-t-elle aussi plus rapidement ? Que se passe-t-il si les rituels acceptables d'hier deviennent controversés du jour au lendemain, ou si des points de vue dépassés sont normalisés le mois prochain ? Est-ce la notion de temps qui nous aide à recadrer, ou les années littérales ? Kairos vs. Chronos)

👁️ Reddit “Buy It For Life”

My dad had a pair of boots that he resolves regularly for about 30 years. When the shoe guy told him they couldn’t be done again (no where left to put a nail) we had a full funeral and buried them in the back yard.

(Trad. : “Mon père avait une paire de bottes qu'il réparait régulièrement depuis une trentaine d'années. Lorsque le cordonnier lui a dit qu'elles ne pouvaient plus être refaites (il n'y avait plus d'endroit où planter un clou), nous avons organisé des funérailles complètes et les avons enterrées dans l'arrière-cour”.)

👁️ Buy me once

👁️ La veste Ship John Wills

From the time I first saw a Wills jacket on Instagram to when I was able to order one, and then finally receiving the jacket, was damn near two years long. Really. And while Ship John continues to work their tails off to up production to meet demand, without sacrificing an ounce of quality of course, these jackets are still hard to come by.

(Trad. : Entre le moment où j'ai vu pour la première fois une veste Wills sur Instagram et celui où j'ai pu en commander une, puis enfin recevoir la veste, il s'est écoulé sacrément près de deux ans. Vraiment. Et tandis que Ship John continue de travailler d'arrache-pied pour augmenter la production afin de répondre à la demande, sans sacrifier une once de qualité bien sûr, ces vestes sont toujours difficiles à trouver.)

👁️ L’excellente newsletter Matières premières par Emilieu Studio

😮 Le cuir de champignon : un matériau auto-cicatrisant

“The ability of this regenerative mycelium material to heal micro and macro defects opens interesting prospects for unique product applications in leather-goods replacements such as furniture, automotive seats, and fashionwear,”

(Trad. "La capacité de ce mycélium régénérateur à guérir les micro et macro-défauts ouvre des perspectives intéressantes pour des applications uniques dans les produits de remplacement du cuir tels que les meubles, les sièges automobiles et les vêtements de mode")

💛 Une édition inspirée par une conversation avec Fanny Basteau de l’Oiseau Vert et de réflexions avec Marion Desclaux

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Futur de la consommation

Objet à usage perpétuel

Et si, demain, la garantie à vie devenait un standard de consommation ?

Lire
Futur de la consommation

La banque du temps

Et si, demain, être riche, c'était avoir du temps ?

Lire
Futur de la consommation

Normastrophe

Et si on devait commencer à apprendre à gérer l'exceptionnel de manière normale ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-nous !

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés