Pacte d'hospitalité

Et si, demain, il n'y avait pas de tourisme sans hospitalité ?

Ecrit par Noémie Aubron
June 2, 2022
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fiction | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

Vous ouvrez la boîte aux lettres et récupérez machinalement les enveloppes qui s’y trouvent. L’une d’entre elles attire votre regard : elle porte le cachet de l’Office National des Voyageurs Invités. Vous vous précipitez alors chez vous et appelez votre famille pour ouvrir ce courrier ensemble. Tout le monde se réunit autour de vous pour en écouter la lecture. Après une grande inspiration, vous lisez les premières lignes : une petit village des Cévennes vous invite pendant deux semaines cet été. À cette annonce, tout le monde soupire de satisfaction !

L’adhésion de votre famille à ce nouveau programme de voyages il y a quelques années vous a pour l’instant laissé un peu sur votre faim. Vous soutenez l’idée de sortir de la logique de touristes pour devenir des voyageurs invités par un territoire. Cela permet bien sûr de partir à la découverte de lieux méconnus dans une démarche respectueuse des locaux. Mais l’année dernière, face à des propositions décevantes, vous aviez finalement opté pour des déambulations virtuelles dans des villes européennes. Vous avez ainsi cumulé davantage de points pour accéder à une destination en adéquation avec vos attentes l’année suivante.

Cette année, à première vue, l’option proposée semble plaire à tout le monde. Vous avez en effet passé du temps en famille à définir votre projet de vacances, qui précisait à l’Office National des Voyageurs Invités la manière dont vous souhaitez découvrir un territoire. A mesure que vous parcourez le courrier, il apparait à tous que cette destination semble faite pour vous ! Cette commune a en effet mis en place un pacte d’hospitalité cohérent avec vos attentes de vacances : respect de la nature et immersion culturelle tout en soutenant l’économie locale. Ce pacte impose par contre une contrainte importante : les photos avec votre téléphone sont interdites sur place. Les enfants commencent à râler… Mais à la ligne suivante, il est précisé qu’un habitant propose de fournir un appareil photo, et vous enverra les photos développées un mois après votre départ pour savourer ces souvenirs.

La lettre se termine en précisant qu’aucun guide touristique n’a été édité sur cette ville depuis près de quinze ans. Vous serez les premiers invités à être accueillis depuis plusieurs années. Mais les habitants ont co-construit des programmes thématiques pour vous aider à découvrir la région. Vous pourrez ainsi rencontrer la doyenne du village qui fait office de musée, ou vous reconnecter à vos rêves en dormant dans la maison du village où l’on ne capte aucun réseau. Le programme est alléchant, il vous faut vite confirmer cela pour ne pas perdre votre place !

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière le récit

🔮 Démarketing

Il y a cinquante ans, dans un article intitulé « Demarketing, yes, demarketing », Philip Kotler et Sidney Levy ont introduit le terme de « démarketing » pour décrire les efforts d'une entreprise visant à réduire la demande vis-à-vis de ses produits lorsque cela nuit à ses objectifs de long terme (problèmes temporaires d’approvisionnement, problèmes d’image liés à de la surconsommation, etc.). Selon eux, le mix marketing classique (produit, lieu, promotion et prix) peut ainsi être utilisé comme levier pour décourager la demande de certains biens ou services qui nuisent à la pérennité de l’entreprise, à l'environnement, à la santé ou au bien-être des consommateurs.

🔮 Démarketing et tourisme

Autre façon de détourner les touristes des lieux « instagramables », la dégéolocalisation. La vallée de Jackson Hole aux États-Unis a lancé une action de communication en ce sens intitulée « Localisez responsable, gardez Jackson Hole sauvage ». Elle encourage les visiteurs à utiliser des coordonnées génériques quand ils partagent leur photo sur les réseaux plutôt que l’endroit exact où celle-ci a été prise.

🔮 Faut-il interdire les touristes dans les espaces naturels ?

La plupart s'accordent à dire que la fermeture au public n'est pas la bonne solution. « Je suis opposé à l'idée que l'on puisse interdire, de but en blanc, le tourisme dans les zones vulnérables, » déclare Jeremy Sampson de Travel Foundation, une organisation à but non lucratif basée au Royaume-Uni, dédiée à l'amélioration de l'industrie du tourisme. « Le fait est que certains types de tourisme contribuent à la protection des ressources naturelles et la conservation du patrimoine. »

😮 Le serment du touriste en Islande

Be a responsible tourist and take the Icelandic pledge

😮 Vacances virtuelles

😮 Fuir ses rêves

Dreams are a little hidden door to the innermost and most secret recess of the soul.

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Futur de la consommation

Objet à usage perpétuel

Et si, demain, la garantie à vie devenait un standard de consommation ?

Lire
Futur de l'habitat

Hyperlocalité

Et si le futur de nos usages numériques n'était pas que dans la Silicon Valley ou en Chine ?

Lire
Futur du travail

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-nous !

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés