Pénurie d'enfants

Et si, demain, les familles devenaient des habitants convoités ?

Ecrit par Noémie Aubron
May 5, 2022
Cet article contient de la fiction prospective. Ce contenu est fictionnel. Il est toutefois inspiré par l'observation de signaux faibles et d'émergences issue d'une veille intensive sur l'évolution des modes de vie. Abonnez-vous pour recevoir une nouvelle fiction tous les jeudis.

Fiction | Conte du futur

Un futur possible, inspiré par le présent, ses tendances et ses signaux faibles.

Vous raccrochez votre téléphone de manière pensive. Cette proposition de déménagement vous tente bien. Il faudra en parler à votre partenaire, c’est un choix difficile. Vous n’aviez pas imaginé à quel point l’arrivée de votre enfant, prévue dans les prochaines semaines, bousculerait votre vie. On vous avait pourtant prévenu·e : trouver un mode de garde, des mètres carré supplémentaires, ou des offres de loisirs et de lieux adaptés, tout cela est trop dur ici. Avoir un enfant n’est plus un projet réaliste quand on vit dans une grande métropole. Vous découvrez ainsi peu à peu pourquoi les enfants ont disparu de la ville. Alors, comme tous les parents, il est peut être temps pour vous de partir. Mais pour aller où ?

Jusqu’à présent, vous viviez loin de cette réalité. Pris·e dans le rythme trépidant de votre vie cosmopolite, vous côtoyiez peu de parents, et encore moins d’enfants. Finalement, votre seul lien avec le monde de l’enfance était votre logement. Vous adorez cet appartement, déniché dans l’ancienne maternité de votre quartier reconvertie récemment en habitation. A bien y réfléchir, il vous semble également que l’espace de co-working du quartier était auparavant une école, vestige d’un temps où les familles vivaient encore au cœur de la ville.

Pour envisager où vous installer, vous avez suivi l’indice de Bonheur des Enfants, qui classe les villes les plus adaptées aux familles. Evidemment, aucune commune rurale n’y figure, les enfants ayant également disparu des petits villages isolés. Ce classement vous a naturellement orienté vers des villes petites ou moyennes. Un choc pour vous à première vue, mais vous avez gardé un esprit ouvert. Il parait que certaines d’entre elles ont soutenu le développement de lieux culturels pointus pour faciliter l’intégration des anciens habitants de grandes métropoles. Vous avez donc contacté quelques services dédiés à l’accueil des familles mis en place par ces municipalités. Très proactifs, ils vous ont vite répondu avec des propositions concrètes de logements, de scolarisation et d’activités. Chacun y est allé de ses arguments : offre d’activités extra-scolaires, communauté de parents dédiée à l’accueil des nouveaux arrivants, villes spécialisées dans certains métiers pour recréer des écosystèmes professionnels locaux, programme pédagogique des crèches, qualité de l’alimentation dans les structures éducatives, taux d’enfants cyclistes sur les routes,… Vous avez même été contacté·e par un collectif de parents qui a investi une friche de parc d’attractions pour en faire un village ad hoc.

La dernière proposition qui vient de vous être faite provient d’une petite ville, qui commence tout juste à reconstituer une communauté de jeunes parents. En quelques mois, une dizaine de familles a déjà rejoint cette ville et s’installe dans un quartier réhabilité pour le bien-être des enfants. L’école a réouvert, la municipalité s’investit pour construire un réseau d’activités et de solidarités pour les familles. Surtout, ils ont complètement repensé leur approche pour permettre aux enfants de se déplacer seuls dans les rues en toute sécurité dès leur plus jeune âge. Voilà une approche originale qui pourrait bien vous séduire…

Veille | Les coulisses

Les tendances et signaux faibles derrière le récit

🔮 Nous avons atteint le peak child (via Competia 🙏 ), ce moment où le nombre d’enfants n’augmente plus

👁️ Au Japon, un aperçu de l’après peak child

“We never see children here anymore […] I wish there were more children because it would be more cheerful. […] So I made the children.”

Japan’s population is shrinking and aging, and nowhere is the trend felt more intensively than in its rural regions, where a low birthrate is exacerbated by dwindling employment opportunities and inconvenient lifestyle”

(Trad. : ““Nous ne voyons plus d’enfants ici. J’aimerais qu’il y ait plus d’enfants parce que ce serait plus joyeux. Donc j’ai créé les enfants.” La population japonaise diminue et vieillit, et cette tendance se ressent encore plus intensément dans les régions rurales, où le taux de naissance bas est exacerbé par la diminution des possibilités d'emploi et les inconvénients du mode de vie...”)

🔮 The future of the city is childless

The modern American city is not a microcosm of life but a microslice of it. It’s becoming an Epcot theme park for childless affluence, where the rich can act like kids without having to actually see any.

(Trad. : La ville américaine moderne n'est pas un microcosme, mais une micro-portion de vie. Elle est en train de devenir un pac d’attractions pour la richesse sans enfants, où les riches peuvent agir comme des enfants sans avoir à en voir vraiment)

👁️ Le test de la glace à l’eau

Il s’agit de savoir dans quelles villes un enfant peut sans problème aller s’acheter à pied une glace et revenir chez lui avant qu’elle ait fondu

👁️ Une application donne la parole aux enfants dans la construction de la ville à Oslo

👁️ Où vivent les enfants les plus heureux ?

👁️ Récréations urbaines

😮 Old enough, l’émission japonaise qui envoie de très jeunes enfants remplir des missions seuls dans l’espace public (parents sensibles s’abstenir :)

Découvrez d'autres fictions en lien avec celle-ci...

Futur de l'habitat

Hyperlocalité

Et si le futur de nos usages numériques n'était pas que dans la Silicon Valley ou en Chine ?

Lire
Futur du travail

Silver-travailleur

Et si, demain, le monde du travail s'adaptait à notre démographie vieillissante ?

Lire
Futur de la consommation

La banque du temps

Et si, demain, être riche, c'était avoir du temps ?

Lire


"La manière la plus simple de prédire le futur est de comprendre le présent". J. Naisbitt



ET VOUS, QU'EST-CE QUI VOUS INTERPELLE AUJOURD'HUI ?


Parlons-nous !

UN REGARD SUR LE FUTUR 
À LIRE TOUS LES JEUDIS


👁️😮🔮 Futur(s)


Demain en fiction pour comprendre le présent et ses émergences, tous les jeudis. Déjà +6 000 abonnés